Comment bien choisir son école hôtelière ?

Pourquoi choisir une formation dans l’hôtellerie ?

Oui, pourquoi ? Avec toutes les formations dans tous les secteurs prometteurs de nos jours, pourquoi se tourner vers les métiers de bouche ?
Tout d’abord, il faut savoir que les formations en hôtellerie sont à vocation professionnelle, c’est-à-dire que qu’importe le niveau d’études, ces formations vous préparent à un accès rapide et directe au monde professionnel.

Et ce n’est pas les débouchés qui manquent dans ce secteur : emploi dans la restauration rapide, gérant d’établissements, directeur d’hôtel…
De plus, les formations en hôtellerie sont très concrètes.

En plus des cours, vous aurez surtout des pratiques afin de vous habituer aux spécificités du travail.
Ces pratiques se feront à travers des stages et de diverses expériences en entreprise, tout cela toujours pour faciliter l’insertion professionnelle dès l’obtention du diplôme.

Concernant les diplômes, comme toute formation, le secteur de l’hôtellerie offre des diplômes reconnus pour tous les niveaux, du CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) au Master, avec d’autres certificats existants comme la MBA (Master of Business Administration) et la CQP (Certificat de Qualification Professionnelle).
Bref, il y en a pour tous les goûts et les toutes les disponibilités.

Enfin, la spécificité des formations en hôtellerie, c’est que la formation continue tout au long de votre carrière.
Beaucoup des personnes épanouies dans les métiers de l’hôtellerie confirment qu’elles ont plus appris durant chaque étape de leur vie professionnelle, que dans n’importe quelle formation qu’elles ont suivie pour y arriver.

Top Chef, Master Chef,…les émissions culinaires sont très populaires de nos jours, de quoi éveiller la passion de la cuisine et du monde de l’hôtellerie.

Le désir et la curiosité d’apprendre d’avantage, par des expériences diversifiées, sur ce secteur au mille facettes sont les meilleures motivations pour choisir de poursuivre dans le domaine de l’hôtellerie.

Témoignages :

Charles-Henri Moëc, apprenti maître d’hôtel au Plaza Athénée à Paris (VIIIe), meilleur apprenti de France 2010 et président de l’association des MAF

« J’ai eu une révélation suite à un stage en classe de 4e, au restaurant l’Arlequin à Arradon, dans le Morbihan. Cette expérience a la fois humaine et professionnelle m’a donné une perspective d’avenir. Une passion pour mon métier est née. Elle me porte et me permet de franchir les étapes les unes après les autres. »

Adeline Morin, étudiante en 3e année de licence en management international de l’hôtellerie et de la restauration à l’Institut Paul Bocuse à Écully (69)

« La restauration était pour moi une évidence, une passion depuis mon plus jeune âge. Après deux stages au cours de mon année de terminale, j’ai intégré l’Institut Paul Bocuse à Écully afin de préparer une licence en management international de l’hôtellerie et de la restauration. Une licence qui, outre les compétences managériales, nous apprend les valeurs fondamentales du milieu. J’ai eu un déclic quand des professionnels de la restauration et des professeurs m’ont convaincue de progresser dans le milieu du service en salle. »

Comment trouver la bonne formation ?

Avec toutes les formations proposées à différents niveaux, il n’est pas facile de trouver la plus adaptée à nos attentes.
Différents moyens sont mis à notre disposition, les salons spécialisés, les journées portes ouvertes, les publicités diverses…Mais la question demeure : comment faire son choix ?

Les journées portes ouvertes

Les journées portes ouvertes permettent de découvrir les écoles et les formations proposées directement par les professeurs mais surtout les étudiants.
Ces journées portes ouvertes sont organisées plusieurs fois dans l’année, au sein même de chaque établissement pour que les visiteurs soient familier à l’école et découvrent sur place toutes les informations sur les formations proposées.

Ces journées spéciales jouent un rôle déterminent dans le choix des formations.
Dans le secteur de l’hôtellerie, ces journées sont l’occasion de découvrir les spécificités de chaque école, des modules de chaque formation,…
C’est la journée qui permet d’aller à l’encontre des étudiants et professeurs, surtout des professionnels du secteur qui vont partager leur passion et leurs expériences.

A titre d’exemple, pour l’année 2014, voici quelques dates des journées portes ouvertes organisées par des écoles renommées dans le secteur de l’hôtellerie :

  • -Ecole hôtelière Lausanne : session d’informations sur le campus le 16 janvier 2014 de 15h15 à 18h.
    Au programme : présentation des programmes et procédures d’admission, visite du campus guidée par des étudiants « ambassadeurs ».
    Plus d’infos sur http://www.ehl.edu/fre
  • -Ecole hôtelière d’Avignon : journée portes ouvertes le samedi 8 février 2014 de 09h à 17h.
    Au programme : visite des installations et échanges avec les étudiants et les professeurs.
    Plus d’infos sur http://www.ecolehoteliereavignon.fr/
  • Ecole hôtelière internationale Savoie-Leman : portes ouvertes le samedi 29 mars 2014 de 09h à 15h au sein de l’établissement.
    Au programme : visite de l’établissement, démonstrations professionnelles, dégustations et rencontres avec les étudiants et professeurs.
    Plus d’infos sur http://www.ecole-hoteliere-thonon.com/

Comment trouver l’école qui correspond le plus à la formation choisie ?

Une fois la formation trouvée, il faut encore choisir la bonne école pour la pratiquer.
Car bien que les formations soient à peu près les mêmes, chaque école les proposent chacune à leur manière.

Aussi dans le choix des écoles, il faut prendre en compte le lieu d’apprentissage, le programme de la formation choisie, les modalités d’inscription, les coûts,…
Plusieurs moyens sont à votre disposition pour la recherche d’école : la recherche sur internet, les salons des étudiants, les journées portes ouvertes, …

Il est nécessaire de bien s’informer sur les programmes de chaque école mais surtout sur leurs partenaires et les stages proposés.
Ces critères sont importants pour la qualité de la pratique et l’insertion professionnelle.

La plupart des grandes écoles spécialisées dans l’hôtellerie proposent toutes les formations relatives aux métiers du secteur, mais souvent ce sont des formations de 2 à 5 ans.

Exemples : l’EHL (Ecole Hôtelière de Lausanne), GRETA des métiers de l’hôtellerie, l’IEFT (Institut Européen Formation au Tourisme).
Sinon, il a également des établissements qui proposent des formations de courtes durées (de 6 mois à 1 an), à temps plein ou partiels, qui s’adaptent plus à la disponibilité de chacun.

Exemples : l’INFA Institut de formation, l’AFPA La formation professionnelle, la CNED

Comment trouver les meilleures écoles dans ma région ?

Comme précisé ci-dessus, le lieu d’apprentissage est essentiel dans le choix des écoles.
Différents moyens de communication sont à votre disposition pour trouver des écoles dans votre région.

Que ce soit par une simple recherche sur internet en précisant votre région, soit par les salons où vous pouvez vous informer sur les lieux d’apprentissage des écoles.
En effet, il se peut que l’école que vous voulez intégrer soit présente dans plusieurs régions.
Sur internet, vous pouvez également consulter les sites spécialisés dans l’hôtellerie (http://www.lhotellerie-restauration.fr , http://orientation-hotellerierestauration.com) pour voir les écoles qu’ils proposent.

Les informations nécessaires sur les formations en hôtellerie

Voici les informations nécessaires sur les formations en hôtellerie en général, que ce soit pour les niveaux d’études, les coûts des formations, les aides et les modalités d’inscription.

Les niveaux d’études

  • -Le CAP

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle donne une qualification de niveau V, ce qui équivaut au titre d’ « ouvrier » ou « employé qualifié ».
Ce diplôme se prépare en lycée professionnel, en CFA (Centre de Formation d’Apprentis) ou aussi par la validation des expériences acquises.
Cette formation dure 2 ans en principe, mais si vous avez déjà un BEP ou un premier CAP, elle peut se faire en 1an. L’admission au CAP se fait après la classe de troisième.

  • -La MC

La Mention Complémentaire est un diplôme national professionnel de niveau IV ou V.
Ce diplôme permet de compléter une formation plus générale comme un CAP ou un Bac Pro, car il confère à son titulaire une spécialité pour l’insertion rapide dans le monde du travail.
La MC se prépare en 1 an et il faut être titulaire d’un CAP ou d’un BEP ou encore avoir trois ans d’expériences dans le métier choisi.

  • -Le BP

Le Brevet Professionnel est un diplôme de niveau IV et s’adresse aux titulaires d’un diplôme comme le CAP, le Bac pro ou un BTS.
L’intérêt de cette formation est l’acquisition d’une vraie spécialité au niveau Bac.
Ce brevet se prépare en CFA par l’apprentissage ou dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou encore par la validation des acquis.
La formation dure 2 ans et se fait par alternance.

  • -Bac pro

Le Bac Professionnel est un diplôme national de niveau IV.
Il s’adresse à ceux qui veulent obtenir un diplôme spécialisé en restauration en faisant des études courtes pour entrer rapidement dans la vie active.
La formation dure 3 ans comme le lycée et on l’intègre après la troisième.
Le Bac professionnel donne une qualification d’ouvrier ou employé hautement qualifié.

  • -Bac techno hôtellerie

Ce diplôme est le seul Bac technologique dans le secteur de l’hôtellerie.
Il s’adresse à ceux qui veulent poursuivre en BTS puis en Licence professionnelle.
Le Bac Techno hôtellerie se prépare en 3 ans après la classe de troisième.

  • -Le BTS

Le Brevet de Technicien Supérieur est un diplôme de niveau III, équivalent à un Bac+2.
Pour être admis en BTS dans l’hôtellerie, il faut être titulaire d’un Bac pro dans le secteur.
La durée de la formation est de 2 ans après un Bac pro et de 3 ans si on a un Bac général ou autre que dans le secteur de l’hôtellerie.

  • -La licence pro

Diplôme de niveau II, équivalent à un Bac+3, la licence pro en hôtellerie vise directement une insertion professionnelle.
Il faut noter qu’il n’y a pas de programme national pour cette formation donc les écoles ont chacune leur cursus.
La formation dure un an et il faut avoir un diplôme de Bac+2 (BTS, DUT…) pour y accéder.

  • -Le master

C’est un diplôme supérieur de niveau I (ou Bac+5).
Là aussi, il n’y a pas de programme national et seules les grandes écoles spécialisées dans l’hôtellerie proposent cette formation.
La formation dure 2 ans après l’obtention d’une licence dans le secteur.

  • -Le MBA

Le Master of Business Administration est un diplôme niveau Bac+5 qui vise à former des cadres destinés à manager une structure comme un hôtel ou un parc de loisirs.
Ce diplôme n’est pas délivré par l’éducation nationale donc la reconnaissance dans la profession dépend beaucoup de la réputation de l’école choisie.
La formation en MBA dure de 18 mois à 2ans.Il faut être titulaire d’une licence ou parfois d’un BTS en hôtellerie pour suivre la formation.

  • -Le CQP

Le Certificat de Qualification Professionnelle est délivrée par le CPNE/IH (Comité national de partenariat d’entreprise dans l’industrie de l’hôtellerie).
Ce n’est pas un diplôme reconnu par l’Éducation Nationale mais comme il est créé par la branche professionnelle, il est reconnu par la convention collective des CHR et donc dans les entreprises du secteur.
La formation dure au minimum 6 mois.
Il faut être salarié d’une entreprise relevant de la CPNE/IH pour pouvoir accéder à ce diplôme.

Les coûts des formations

Les coûts des formations dépendent évidemment de sa durée, du diplôme préparé et de l’école choisie.
Voici quelques références pour donner un aperçu général des coûts de formation :

Pour un BTS : à partir de 5300 euros.
Pour une licence : à partir de 6000 euros.

Les aides pour les formations en hôtellerie

Comme tous les domaines d’études, les formations en hôtellerie peuvent proposer des aides financières aux étudiants.
Que ce soit par les prêts avec les banques et organismes partenaires de l’école, mais aussi par les stages et contrats divers qui permettent de prendre en charge partiellement ou totalement les frais.

Les modalités d’inscription aux écoles hôtelière

Pour les modalités d’inscription, elles sont spécifiques à chaque école mais en général, la procédure se fait de la manière suivante :

  • Remplir le dossier d’inscription
  • Faire un concours (non obligatoire)
  • Assister à un entretien de motivation

Que ce soit dans la restauration rapide, l’hôtellerie ou la gestion de structure dans le secteur hôtelier, les formations ne manquent pas ni les débouchés proposés.
Il suffit juste de bien se renseigner pour trouver une école avec une formation qui convient à votre niveau et votre disponibilité.

Pour aller plus loin…

Ouvrir un Restaurant
La Méthode pas à pas

« J’ai conçu ce livre pour que tous les restaurateurs ( débutants ou non) puissent avoir un véritable guide qui les les accompagne dans leur projet de restauration.

Étapes par étapes, nous suivrons ensemble la conception et la réalisation de votre projet pour vous aider plus efficacement et vous faciliter la lecture de ce guide !

Vous y trouverez également des outils pratiques ainsi que des tests pour évaluer l’avancement de votre projet, mais aussi des exemples et astuces concrets tirés de ma propre expérience.

J’ai écrit ce livre pour vous mais aussi en pensant aux informations et conseils que j’aurai aimé avoir lorsque je me suis lancé dans la restauration.
J’aurai évité de nombreuses erreurs et aurai gagné beaucoup de temps.
C’est la promesse que je vous fais avec ce guide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.