Comment ouvrir un gîte restaurant ?

ouvrir un gite restaurant

Pour découvrir les richesses des régions de France et pour goûter les plats du terroir, l’idéal reste encore de se loger dans un gîte ou dans une maison d’hôte pour découvrir de façon plus authentique la région.

Accessible à toute personne, l’activité de gérant de gîte est très gratifiante et de nombreuses personnes ouvrent leurs propres gîtes ou leurs chambres d’hôtes.
Vous aussi, vous avez envie de vous lancer dans la restaurant dans le cadre d’un gîte ou de maison d’hôte ?
Devant les confusions entres les termes, je explique, ici, comment faire de votre rêve une réalité :

 Ouvrir un gîte restaurant ou une table d’hôte?

La différence qui réside entre le gîte et la maison d’hôte consiste à ce que le gîte ne peut pas proposer de tables de restaurations en activité parallèle et dispose dans ses chambres d’une petite cuisine. Ainsi, c’est à la charge du client de s’occuper de sa restauration.

En revanche, la chambre d’hôte est une chambre sans cuisine, sans pièce à vivre, équipée ou non de sanitaires privés.
Celle-ci peut être louée pour une nuit unique avec petit-déjeuner compris. Au delà du petit déjeuné, les tables d’hôtes peuvent proposer en plus du service hôtellerie, un service de restauration.

La « table d’hôte » s’avère parfois très utile voire nécessaire lorsqu’aux alentours de la maison d’hôte, il n’existe pas de restaurant.

Bon à savoir : il n’est pas possible d’ouvrir une table d’hôte sans disposer d’une chambre d’hôte car celle-ci est considérée comme un complément à l’activité hôtelière.
Si vous n’avez pas de chambre d’hôte, il s’agirait précisément d’ouvrir un restaurant.

restaurant gite

La table d’hôte se distingue du restaurant :

La table d’hôte se distingue de l’activité de restauration traditionnelle dans 4 grandes lignes qu’il vous faudra respecter :

Vous ne pouvez servir de repas qu’à une personne ayant passé au moins une nuit dans votre chambre d’hôte.
Vous ne pouvez proposer qu’un seul menu et le client ne pourra choisir ni les entrées, ni les plats de consistances, ni les desserts.

Le menu servi sera celui que vous aurez choisi.
Vous devez servir le repas à la table familiale : même si vous disposez d’une autre table ailleurs dans votre salon, par exemple, vos clients ne pourront pas se restaurer sur une autre table que celle qui est réservée aux repas.

Vous devez avoir la même capacité d’accueil que celle de votre hébergement : Si vous avez une capacité d’héberger 4 personnes, alors vous ne devrez servir que pour 4 personnes.

Cependant, la distinction s’arrête là, car comme pour un restaurant, si vous désirez servir des boissons (alcoolisés ou non), vous êtes soumis aux mêmes réglementations pour obtenir la licence.
De même, la table d’hôte est soumise aux mêmes règles d’hygiène ( méthode HACCP…) à adopter que pour l’exploitation d’un restaurant même s’il s’agit d’une activité occasionnelle.

Des obligations légales d’affichage

Comme pour un restaurateur, le gérant d’une chambre d’hôte est soumis légalement d’informer ses consommateurs sur les éléments suivants :

L’affichage des prix de sa table d’hôte :

  • à l’extérieur de la maison d’hôtes
  • à l’entrée de la maison d’hôtes
  • sur la table d’hôte.

La remise d’une note détaillée à la fin du repas sur laquelle seront mentionnés le prix du repas complets incluant (ou non) la TVA (cela est fonction du statut juridique des gérants) avec l’indication explicite de la date, de l’adresse et des noms des gérants. Devront figurer également sur la note, les noms et adresses du client (sauf si ce dernier s’y oppose).

L’idée d’ouvrir un gîte rural ou une chambre d’hôte vous intéresse de plus en plus et vous avez envie de concrétiser votre projet ?
Pour l’ouverture ou la reprise d’un restaurant d’un gîte ou l’ouverture d’une table d’hôte, il est fortement recommandé de faire appel à des véritables professionnels de la restauration qui vous guideront aux mieux dans vos démarches.

Pour aller plus loin…

Ouvrir un Restaurant
La Méthode pas à pas

« J’ai conçu ce livre pour que tous les restaurateurs ( débutants ou non) puissent avoir un véritable guide qui les les accompagne dans leur projet de restauration.

Étapes par étapes, nous suivrons ensemble la conception et la réalisation de votre projet pour vous aider plus efficacement et vous faciliter la lecture de ce guide !

Vous y trouverez également des outils pratiques ainsi que des tests pour évaluer l’avancement de votre projet, mais aussi des exemples et astuces concrets tirés de ma propre expérience.

J’ai écrit ce livre pour vous mais aussi en pensant aux informations et conseils que j’aurai aimé avoir lorsque je me suis lancé dans la restauration.
J’aurai évité de nombreuses erreurs et aurai gagné beaucoup de temps.
C’est la promesse que je vous fais avec ce guide !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.