Ouvrir un restaurant français aux USA

Ouvrir un restaurant français aux USA

Beaucoup de français décident de s’expatrier pour ouvrir un restaurant en jouant sur la « French Touch » outre-Atlantique et aux États-Unis en particulier.
Bien que la tentation soit grande de participer à l’ american way of life, il y a quelques éléments qu’il faut bien prendre en compte avant de s’installer aux USA, dont voici ici, un bref aperçu :

Adapter votre cuisine à la cuisine locale

Les États-Unis constituent un continent un part entière et la taille de la France équivaut à la taille d’un État tout au plus.
Qu’on se le dise, les proportions sont bien différentes et il faudra adapter votre cuisine française aux coutumes culinaires du pays.

Il ne s’agit pas seulement d’un cliché sur la manière de manger des américains, il s’agit surtout d’une réalité culinaire.
Si vous décidez de ne servir que de petites portions, il est probable que vous perdiez des clients car ils pourront se sentir encore affamés après avoir quitté votre restaurant.
Essayer d’adapter autant que possible la proportion de vos plats à celles des consommateurs de votre ville pour ne pas risquer de perdre des clients potentiels.

Aussi, n’hésitez pas à jouer des stéréotypes car si un étranger entre dans votre restaurant, c’est surtout pour goûter des plats français.
Ne négligez pas cet aspect et misez sur les plats classiques les plus re-connus.
C’est autant le bon moment pour moderniser le croque-monsieur (par exemple) que pour se montrer audacieux et innovant dans la gastronomie française: tentez d’américaniser vos plats.

Un bœuf bourguignon ou un hachis parmentier trouveront peut-être une version américaine.
Le burger à remporté un franc succès en s’adaptant au marché français et c’est peut-être l’occasion pour vous de revisiter des plats français !

Ne l’oubliez pas : vous avez tout un continent à appâter.
De même, pour le nom de votre restaurant, choisissez un nom qui sonne « frenchy ». Les français sont appréciés aux USA, profitez-en !

Toutefois, votre restaurant doit rester un restaurant français et c’est aussi et surtout pour ça que vos clients ouvriront la porte de votre restaurant.
Sachez être authentique (dans la décoration également) tout en étant locale, c’est une question de juste équilibre et vos clients le ressentiront.

Être en règle avec l’administration

Avant d’ouvrir un restaurant aux USA, vous êtes d’abord un ressortissant français, ce qui veut dire que vous devrez vous résoudre à effectuer de nombreuses démarches administratives.

Pensez à bien préparer votre dossier de demande de VISA en prenant en compte le délai car cela peut prendre jusqu’à 6 mois.
Pour un restaurateur, en règle général, il faudra demander le VISA Investisseur E-2 qui est le plus adapté à la profession.

Pour cela, il vous faudra également posséder la somme nécessaire à l’ouverture de votre restaurant et démontrer par ailleurs que vous serez, au moins à 50%, le propriétaire de la société.

Pour votre local, voulez-vous acheter ou louer ? Quels sont les antécédents juridique des anciens propriétaires ? Quel est l’état des privilèges et des nantissements ?

Autant de questions qu’il faudra vous poser pour préparer au mieux votre arrivée et faciliter votre installation dans le pays de l’oncle Sam.

Par ailleurs, les lois sont différentes d’un État à un autre, il faudra vous renseigner suffisamment sur les législations qui vous concerneront notamment sur les licences d’alcool et autres formalités propre à la restauration. Pour les questions liées au domaine juridique, il est fortement recommandé de consulter un avocat une fois sur place pour éviter les mauvaises surprises.

Pour aller plus loin…

Ouvrir un Restaurant
La Méthode pas à pas

« J’ai conçu ce livre pour que tous les restaurateurs ( débutants ou non) puissent avoir un véritable guide qui les les accompagne dans leur projet de restauration.

Étapes par étapes, nous suivrons ensemble la conception et la réalisation de votre projet pour vous aider plus efficacement et vous faciliter la lecture de ce guide !

Vous y trouverez également des outils pratiques ainsi que des tests pour évaluer l’avancement de votre projet, mais aussi des exemples et astuces concrets tirés de ma propre expérience.

J’ai écrit ce livre pour vous mais aussi en pensant aux informations et conseils que j’aurai aimé avoir lorsque je me suis lancé dans la restauration.
J’aurai évité de nombreuses erreurs et aurai gagné beaucoup de temps.
C’est la promesse que je vous fais avec ce guide !

Un commentaire

  1. brun93
    29 août 2015

    C’est flagrant, qui ne rêve pas de partir aux États-Unis, ne serait-ce que pour les vacances ou les études, autant pour investir ? Franchement, ouvrir un restaurant dans un tel pays ne se fait pas du jour au lendemain. C’est une idée qui est loin d’être réalisable sans un budget de béton et beaucoup d’efforts. Mais comme on dit : « ce qui ne risque rien n’a rien ». Il faudra un jour ou l’autre sortir de son cocon et voler de ses propres ailes… en Amérique…

    Le concept est assez tentant, je vous remercie d’avoir écrit ce billet. J’ai fait de la cuisine depuis pas mal de temps, et actuellement je suis dans la phase de préparation de mon projet. Évidemment, ouvrir un restaurant n’est pas chose facile. C’est une activité qui demande beaucoup de volonté, de patience et beaucoup d’amour pour la cuisine. Grâce à votre article, vous venez de me donner une idée, disons un nouveau concept. Pourquoi ne pas ouvrir un restaurant américain, mais rester en France pour dépayser les consommateurs français. Qu’en pensez-vous ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.