Quelles licences faut-il avoir pour pouvoir ouvrir un restaurant ?

Licence pour ouvrir un restaurant

Pour être en mesure d’ouvrir un restaurant, il est nécessaire d’être en possession d’une licence approprié au type de consommation que vous souhaitez servir.
Je vous  décrit ici, les différentes licences qui existent et les formalités nécessaires à de remplir pour les obtenir :

Les différentes licences pour le débit de boisson

Sachez tout d’abord que le type de licence dépend de la nature du débit de boissons. Cela dit, depuis le 1er juin 2011, la licence I (boissons sans alcool) n’existe plus.
Pour les restaurants et pour les tables d’hôte ( pour la vente et la consommation d’alcool sur place en accompagnement des repas ), il est nécessaire de posséder unepetite  licence restaurant ou une licence restaurant dont voici la distinction :

  • Petite licence Restaurant : Boissons du groupe 2 ( Vins, bières, cidres…)
  • Licence Restaurant : Boissons des 5 groupes.

Si vous souhaitez servir des consommations sans avoir de plats à servir, il faudra posséder la licence suivante :

Si le débit de de boisson à consommer sur place :

  • Licence 2 : Boissons fermentées et non distillées ( groupe 2) tels que vins, bières, cidre…
  • Licence 3 : Boissons incluant les boissons du groupe 2, avec l’ajout de vins doux naturels, de vins de liqueurs…
  • Licence 4 : Boissons incluant les boissons du groupe et 3, avec l’ajout du rhums, des alcools provenant de la distillation des vins, cidres, poirés ou fruits et ne supportant aucune addition d’essence.
    Cette licence incluse notamment les alcools de groupe 5 soit les boissons alcoolisées qui ne sont pas interdites, et qui ne font pas partie des 4 groupes. précédents.

Pour les ventes à emporter, l’exploitant devra également disposer d’une licence particulière :

Petite licence à emporter : Boissons du groupe 2
Licence à emporter : Boissons des 5 groupes.

Bon à savoir : les établissements titulaires d’une licence à consommer sur place peuvent également vendre à emporter les boissons correspondant à leur catégorie de licence.
Aussi, la licence 4 ne se délivre pas, elle s’achète ou se loue.






 

Comment se procurer les licences ?

Pour disposer d’une licence, il vous faudra obtenir un permis d’exploitation qui est valable et renouvelable tous les 10 ans.
Pour l’obtention du permis d’exploitation, il est nécessaire de suivre une formation qui dure 3 jours ( 20 heures) pour les nouveaux exploitants et d’une journée ( 6 heures) pour ceux qui souhaitent renouveler leurs permis d’exploitation.
Cette formation informe les futurs exploitants sur les préventions et les risques liés à l’alcool, sur la législation actuelle concernant les responsabilités civile et pénale, etc.

Pour aller plus loin…

Comment BOOSTER
Mon Restaurant

Cette année est particulièrement difficile pour le secteur de la restauration, j’ai donc décidé de vous offrir tous mes conseils de restaurateur pour booster votre restaurant dans tous les domaines : la création d’un restaurant, le chiffre d’affaire, la clientèle, les fournisseurs, les salariés, l’image, la communication…

1. J’augmente mes revenus

Comment augmenter ses revenus sans baisser la qualité ? C’est ce que nous verrons avec les méthodes de détermination et de stratégie de prix. Le prix est-il adapté pour votre clientèle ? Comment vos offres midi/soir peuvent booster votre chiffre d’affaires ?

2. Je baisse mes dépenses

Les coûts fixes d’un restaurant deviennent vite élevés, comment alors bien sélectionner ses fournisseurs ? Gérez-vous correctement votre personnel ?

3. Je fais venir plus de clients

C’est le nerf de la guerre, nous verrons comment fabriquer une image de marque, les techniques d’optimisation de sa carte, de l’ambiance, de la salle. Mais plus important encore, comment faire venir des clients avec les outils de communication traditionnels et l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

Un commentaire

  1. myriam75
    1 septembre 2015

    Bonjour,
    Article très instructif et bien organisé. Je me permets toutefois de laisser ce petit commentaire pour compléter un peu ce que vous avez mentionné dans votre billet concernant la classification des boissons autorisées dans les établissements de restauration.

    En fait, les boissons sont classées en 5 groupes principaux (c’est important de le savoir, surtout pour les néophytes dans la restauration qui souhaitent servir des boissons à leur clientèle) :

    -1er groupe : boissons sans alcool comme les eaux minérales ou gazéifiées, jus de fruits ou de légumes non fermentés et/ou ne comportant aucune trace d’alcool supérieure à 1,2°, thé, café, lait, chocolat…

    -2ème groupe : boissons fermentées et NON distillées (bière, vin, hydromel, jus de fruits ou de légumes fermentés qui comporte de 1 à 3° d’alcool.

    -3ème groupe : vins doux naturels, vins de liqueur, apéritif à base de vins et liqueurs de fraises, cassis, framboises ou cerises inférieur à 18° d’alcool pur.

    -4ème groupe : rhums, tafias, alcools résultant de la distillation de vins, poirés, cidres ou fruits…

    -5ème groupe : toutes les autres boissons alcooliques.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.