Ouvrir un restaurant sans formations

Je discutais hier soir avec des clients qui me disaient que leurs rêves étaient de tout plaquer et d’ouvrir un restaurant. Plus la conversation avançait, on parlait de toutes ces émissions, ces concours culinaires (Top Chef, Cauchemar en cuisine, Master Chef, Cyril Lignac…).

Ils se disaient qu’ils n’avaient peut-être pas trop d’expérience mais qu’ils savent bien faire ça et qu’ils avaient peut-être leur chance avec un produit.

Je leur ai dit pourquoi pas ? La restauration est un métier formidable mais il faut commencer par le commencement.

La conversation continue et ils me demandaient si à leurs âges il existait des formations ?
Des diplômes à avoir avant d’ouvrir un restaurant ?
Aujourd’hui j’ai décidé de vous faire une vidéo sur ce sujet.

Faut-il avoir un diplôme pour ouvrir un restaurant ?

La première question est : est ce qu’il faut avoir un diplôme pour ouvrir un restaurant ?

La réponse est non.

Aucun diplôme n’est requis pour ouvrir un restaurant car c’est considéré comme une activité commerciale. Néanmoins deux formations sont obligatoires : Il faut le permis d’exploitation si vous allez faire du débit de boisson, donc vendre de l’alcool.
C’est une formation liée à la vente d’alcool, de tabac et à la nuisance sonore. La deuxième formation obligatoire est l’HACCP qui sont les bonnes pratiques de l’hygiène.

A Lire : Les règles d’hygiène dans les restaurants , à respecter et faire respecter.

Vous avez le droit de déléguer

Vous n’êtes pas obligé de la faire vous-même, vous pouvez la déléguer au moins à une personne au sein de votre équipe. Choisissez soit votre responsable de salle, votre manager.

Moi je préconise le chef de cuisine car quand la marchandise arrive il va garder toutes les étiquettes et il est plus apte à faire cette formation. Vous allez avoir plus d’autonomie si vous la déléguez à lui.
Il y a énormément de choses à savoir sur la réglementation en restauration mais pas de panique, il y aura toujours un contrôleur pour vous remettre dans le droit chemin que ce soit l’hygiène ou les fraudes.

Il ne faut pas les voir comme des ennemis, ce sont des gens qui sont là pour vous aider.
Parfois c’est vraiment intéressant, on oublie des choses dans la restauration, on ne s’actualise pas.

Ils sont là pour vous aider à actualiser donc n’apprenez pas tout par cœur quand vous faites vos formations, ça ne sert à rien et vous êtes toujours contrôlés.

Pour connaître ton chemin, interroge celui qui en revient !

Voici la réponse que j’ai donné à mes deux clients hier soir : « Pour connaître ton chemin, interroge celui qui revient ! ». Mon premier conseil c’est d’aller travailler chez les autres.

Essayez de trouver un restaurant qui se rapproche le plus de votre idée et posez un maximum de questions à votre employeur.

Essayez de scanner au microscope tous ses faits et gestes. Vous allez avoir un déluge de réponse à vos interrogations. N’hésitez pas à poser des questions à tous les responsables du restaurant. Allez voir tous les postes, regardez tout, notez tout, c’est très important.

A la fin de votre première expérience, faites un bilan de vos compétences opérationnelles, notez tous les aspects du métier dans lesquels vous vous sentez à l’aise et ceux dans lesquels vous vous sentez mal à l’aise. Il s’agit là de trouver votre place au sein du restaurant.

Quel type de restaurateur est-ce que vous allez être ?

Est-ce que vous allez plus travailler sur la salle ou est-ce que vous allez vous axer sur la cuisine ?
Ouvrir un restaurant demande un investissement personnel important. Faites un premier bilan sur votre vie personnel.

Sachez que vous allez vous coucher tard, vous lever tôt, donc réfléchissez bien.
Si vous avez une femme, un mari, un chien, des enfants… votre organisation et votre emploi du temps va considérablement changer.

A Lire : Comment savoir si vous êtes fait pour ce métier ?

Faites quand même une formation

Une fois que ce cap est passé, faites quand même une formation, il en existe pas mal !
Il y en a des privées et des publiques tout dépend de votre budget.

Je vais vous donner les trois meilleurs privés : la première c’est l’école Ferrandi, là où j’ai passé mon CAP de cuisine. Il existe une formation pour adulte qui est beaucoup plus rapide que le cursus normal.
Il y a l’institut Paul Bocuse à Lyon et la formation d’Alain Ducasse.

Il suffit d’aller chercher. Vous avez le site de l’AFPA et du GRETA pour les renseignements. Il existe une multitude formations sur internet.
Pour conclure, je veux vous dire que le métier de restaurateur ne s’improvise pas, quel que soit la dimension de votre projet.

Êtes vous Fait
Pour être RESTAURATEUR?

Ce guide est donc pour vous si vous vous êtes déjà posé les questions suivantes (sans y trouver de réponses pertinentes, adaptées à votre cas, ou suffisamment précises) :

▪ Est-ce que j’ai le bon profil pour devenir restaurateur?
▪ Quelles sont mes forces et mes faiblesses dans ce nouveau secteur d’activité ?
▪ Qu’est-ce que je connais vraiment de ce métier et de ses réalités?
▪ Je voudrais me lancer dans la restauration, quelle démarche entreprendre ?
▪ Quel est le budget pour ouvrir mon restaurant ?
▪ Si je me trompe en montant mon projet, quels sont les risques ?

Pour répondre au mieux aux questions que vous vous posez, j’ai choisi de rédiger un guide qui se rapproche le plus possible d’une méthodologie que vous pourrez suivre et qui vous accompagnera étape par étape dans votre projet en tant que nouveau restaurateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *