Comment vendre de l’alcool sans Licence 4 ?

Pour pouvoir vendre tous les types d’alcool, les restaurateurs doivent posséder la licence 4. Cependant, obtenir la licence IV peut relever du parcours du combattant étant donné que la licence n’est quasiment plus distribuée dans les grandes villes.

Le quota étant dépassé, la licence IV doit s’acheter et s’acheter à un prix toujours plus élevé. À Paris, par exemple, son coût est d’environ 20 000€. Voici, ce que font les restaurateurs qui n’ont pas la licence 4 pour vendre de l’alcool.

Il existe une alternative légale !

De nombreux restaurateurs ont trouvé le moyen de contourner la loi tout en restant dans la légalité. Ces derniers proposent des assiettes de charcuterie ou de fromage dans le but de pouvoir servir de l’alcool. De fait, le restaurant est tout à fait en droit de servir de l’alcool dans la mesure où celui-ci est un complément à la nourriture servie. (Voir les différentes licences en Restauration)

En effet, un établissement peut simplement posséder une licence dite « de restauration » qui est, gratuite et qui autorise la vente d’alcool en complément.

Ainsi, si vous n’avez pas pu obtenir la licence 4 parce que vous attendiez d’avoir un peu plus de trésorerie ou simplement parce que vous n’avez pas trouvé dans votre ville ( la demande étant si forte ces derniers temps), alors vous pouvez utiliser cette alternative en attendant.

C’est une alternative si vous ne pouvez pas obtenir une licence IV et c’est un contournement qui est parfaitement légal et la justice ne pourra nullement vous pénaliser de ce fait.

A lire : le rôle du restaurateur face à l’alcool

Une solution qui n’est pas optimale

Toutefois, faites attention car dans l’esprit de la loi, cela correspond en effet, à une pratique fâcheuse. Dans la mesure où le régime 1941 qui régit cette loi avait pour objectif de contrôler les points de vente d’alcool dans un cadre relevant de la santé publique. C’est pourquoi la pratique des quotas a été imposée en France, afin de limiter les points de consommation, de réguler la concurrence et de limiter le phénomène d’hyper-alcoolisation.

Aussi, cela peut embarrasser vos clients qui ne souhaitent pas manger en même temps. Ainsi, pour que votre offre soit idéale, proposez des offres promotionnelles attractives et faites en sorte que vos clients viennent principalement pour consommer des produits de votre carte, l’alcool restant secondaire.
Faites par exemple des formules avec des petits plats comme des tapas et des verres d’alcool à un prix attractif et essayez autant que possible de fidéliser le client.

Par ailleurs, les restaurants qui procèdent à ce système de vente d’alcool sans avoir la licence s’en sortent en général plutôt bien dans la mesure où ils savent attirer le client précisément pour les services du midi et du soir.

Pour aller plus loin…

Comment BOOSTER
Mon Restaurant

Cette année est particulièrement difficile pour le secteur de la restauration, j’ai donc décidé de vous offrir tous mes conseils de restaurateur pour booster votre restaurant dans tous les domaines : la création d’un restaurant, le chiffre d’affaire, la clientèle, les fournisseurs, les salariés, l’image, la communication…

1. J’augmente mes revenus

Comment augmenter ses revenus sans baisser la qualité ? C’est ce que nous verrons avec les méthodes de détermination et de stratégie de prix. Le prix est-il adapté pour votre clientèle ? Comment vos offres midi/soir peuvent booster votre chiffre d’affaires ?

2. Je baisse mes dépenses

Les coûts fixes d’un restaurant deviennent vite élevés, comment alors bien sélectionner ses fournisseurs ? Gérez-vous correctement votre personnel ?

3. Je fais venir plus de clients

C’est le nerf de la guerre, nous verrons comment fabriquer une image de marque, les techniques d’optimisation de sa carte, de l’ambiance, de la salle. Mais plus important encore, comment faire venir des clients avec les outils de communication traditionnels et l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.