La maison Hédiard est en cessation de paiement

Hédiard

Hédiard

L’Epicerie fine de luxe à la française, Hédiard, s’est déclarée depuis lundi dernier en cessation de paiement.

Une bien triste nouvelle pour ce joyau du raffinement français.

Troubles Financiers

L’épicerie Hédiard était déjà en déficit depuis près de 6 ans, la situation était au fait de nombreux gourmets, l’entreprise allait mal. Toutefois, les choses s’aggravent puisque le groupe Hédiard s’est déclaré en cessation de paiement lundi dernier auprès du tribunal de commerce de Paris.

Une audience est dores et déjà prévue pour Jeudi afin de nommer un administrateur qui serait alors en charge de l’entreprise, cela jusqu’à ce qu’un repreneur décide de mettre la main à la pâte.

Les chiffres et le bilan comptable sont au plus mal, en effet, l’entreprise enregistre une perte nette prévisionnelle de près de 6 millions d’euros sur la période d’exercice 2013-2014, alors que le chiffre d’affaire sur l’année précédente reste le même et avoisine les 18 millions d’euros.

Hédiard a été repris auparavant par l’homme d’affaire russe, Serguei Pougatchev, et demeure tout de même une figure mondiale de l’épicerie fine de luxe puisque l’entreprise compte 160 salariés, 70 points de vente en France et 180 points de vente répartis dans plus de 32 pays distincts.

Toutefois, l’entreprise n’est pas pour autant disparue du paysage puisqu’il reste possible de faire ses achats et de satisfaire ses pulsions de gourmet sur le site et dans les boutiques Hédiard.

En outre, la direction se veut rassurante car elle publie sur son site internet officiel le message suivant :

Chers clients, Hédiard entame aujourd’hui une période de redressement et notre maison poursuit son activité tout à fait normalement.
Vous pouvez ainsi continuer d’apprécier nos produits d’exception dans nos points de vente et en ligne.
Soyez sûrs qu’Hédiard restera ce joyau de l’épicerie fine à la française que nous connaissons et apprécions tous.”

Une certaine volonté d’apaisement est affichée, de plus, la distribution de produits reste toujours d’actualité, de quoi combler les fidèles clients.

Enfin, cette nouvelle est d’autant plus triste, car la maison Hédiard va célébrer ses 160 ans d’existence au cours de l’année 2014, espérons donc que les choses changent d’ici là.

Pour aller plus loin…

Comment BOOSTER
Mon Restaurant

Cette année est particulièrement difficile pour le secteur de la restauration, j’ai donc décidé de vous offrir tous mes conseils de restaurateur pour booster votre restaurant dans tous les domaines : la création d’un restaurant, le chiffre d’affaire, la clientèle, les fournisseurs, les salariés, l’image, la communication…

1. J’augmente mes revenus

Comment augmenter ses revenus sans baisser la qualité ? C’est ce que nous verrons avec les méthodes de détermination et de stratégie de prix. Le prix est-il adapté pour votre clientèle ? Comment vos offres midi/soir peuvent booster votre chiffre d’affaires ?

2. Je baisse mes dépenses

Les coûts fixes d’un restaurant deviennent vite élevés, comment alors bien sélectionner ses fournisseurs ? Gérez-vous correctement votre personnel ?

3. Je fais venir plus de clients

C’est le nerf de la guerre, nous verrons comment fabriquer une image de marque, les techniques d’optimisation de sa carte, de l’ambiance, de la salle. Mais plus important encore, comment faire venir des clients avec les outils de communication traditionnels et l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

Un commentaire

  1. Bayvet
    8 juin 2014

    Quel dommage que la maison Hediard s enfonce peu a peu.
    pourquoi ne référence t elle pas d autre produits du terroir qui en France sont exceptionnels?
    par exemple ses confitures sont d une qualité inférieure a celle qu on trouve dans la grande distribution..ses chocolats sont tristes et sans caractère..le luxe se ternit chez Hediard..

    J ai reconstruis avec mon équipe le magasin Hediard a Moscou ..une réussite architecturale..une équipe motivante en place..quand le dirigeant prendra t il des mesures simples et efficaces pour redresser la barque qui est en train de chavirer?
    Tout n est pas perdu réveillez vous Monsieur Pougatchov,vous êtes a la tête d un emblème prestigieuse

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.