Comment réussir sa campagne d’e-mailing pour votre restaurant

Comment réussir sa campagne d’e-mailing pour votre restaurant

Le mailing prend une place de plus en plus importante dans la communication directe avec le consommateur pour le fidéliser ou augmenter la clientèle du restaurant.
Les statistiques montrent que 17% des mails commerciaux sont lus.
Une bonne méthode dans la campagne e-mailing permet d’être lu par l’internaute.
Voici quelques points importants à ne pas négliger dans la campagne d’e-mailing:

1. L’objet du message

 Il doit être court, 50 caractères tout au plus, et en relation avec le contenu du mail.

Il devrait éveiller l’intérêt de l’internaute (par exemple des nouveautés, promotions ou changement).
Une étude à démontrer que certains mots incitent l’internaute à continuer ou non la lecture du mail.

De cette étude, certains mots sont à proscrire, tels que aide, devenir membre, inviter, insister, tandis que d’autres sont conseillés: profiter de, exceptionnel, incontournable.
Cependant, il est conseillé de vérifier très régulièrement les spam-words (comme gratuit, crédit, les majuscules et signes de ponctuation) pour éviter de finir dans les spams.

Un objet adapté aux besoins de l’internaute l’incitera à ouvrir son mail. Il est inutile de reprendre le nom du restaurant dans l’objet, il doit impérativement être visible dans la partie « expéditeur » étant entendu que l’expéditeur est la première chose que l’internaute verra lorsqu’il consultera ses mails.

 2. La base de données

 

L’envoi de mails commerciaux doit être approuvé par le destinataire.

Pour constituer la base de données, le plus sûr pour être lu c’est que ce soit le consommateur lui-même qui fournisse son adresse mail.

Sur votre site web, prévoyez un espace ‘d’inscription.

Vous pouvez proposer des remises ou des offres à court terme aux nouveaux inscrits pour les inciter à donner leur adresse mail.

Dans votre restaurant, demandez avec tact les informations (en mettant à disposition des fiches par exemple) de vos clients.
Contentez-vous dans un premier temps de l’adresse mail, des nom et prénom, de la région/ville et du genre car le client refusera de donner trop d’informations.

Il est également possible d’échanger des bases de données en coopérant avec des partenaires non concurrents.
Le partenaire proposera à sa clientèle de recevoir vos offres. Dans ce cas, le mail envoyé contiendra obligatoirement une formule type « vous avez reçu cet e-mail car vous acceptez de recevoir les offres des partenaires de Untel ».

Enfin, pour de nouveaux clients, il est possible d’acheter ou de louer une base de données.
La base de donnée sera mise à jour et segmentée pour une personnalisation des mails envoyés et pour que la cible choisie soit effectivement atteinte. Privilégiez les adresses réactives, plus bénéfiques pour vous.

3. La mise en forme

 En un coup d’œil, l’internaute devrait vous identifier et comprendre le message, pour éviter de devoir scroller au risque de ne pas lire le contenu du mail.

Aussi, le logo, pour une identification rapide, et le message seront mis en hauteur et constitueront l’en-tête du message.
L’utilisation d’images sera réduite au maximum, en raison des bloqueurs d’image de plus en plus présents sur les boîtes mails.

Aussi, évitez de mettre votre offre sous forme d’images, privilégiez le texte directement.
Simplifiez également le visuel et pensez aux tablettes et smartphones.

Utilisez le format html et une police classique reconnus par tous les navigateurs.
Des logiciels e-mailing existent pour faciliter la tâche dans la mise en forme du visuel.

N’oubliez pas que le consommateur est amené à s’intéresser à votre restaurant.

 4. Le contenu du mail

  • Des phrases courtes et claires, allant droit au but sont de rigueur.
  •  Des phrases courtes et claires, allant droit au but sont de rigueur.
  • Le message doit être en cohérence avec l’objet.
  • L’objectif est de convaincre le lecteur sur l’opportunité de votre offre.
  • Prévoyez un court délai de l’offre pour inciter à l’action.
  • Invitez au partage du contenu sur les réseaux sociaux par la mise en place de liens.
  • Proposez d’être ajouté au carnet d’adresse pour éviter les filtres anti-spam.
  • Pensez à placer des avis de vos clients. Un message personnalisé fidélisera un client et l’incitera à vous visiter plus souvent car non seulement vous répondez à ses besoins mais il se sentira être entendu .
  • L’utilisation du « no-reply » est à proscrire, il faut donner l’opportunité de vous contacter.
  • Enfin soignez l’orthographe.

 5. L’envoi du mail

 

 

Il est conseillé de s’adresser à un professionnel ou de s’équiper d’un logiciel de routage professionnel.
Avant l’envoi définitif, il vaut mieux faire un test sur différents appareils et navigateurs pour voir le rendu final du mail.
Le timing de l’envoi est également important.

Des études ont démontré que le destinataire est plus réceptif les weekends que le lundi.
Pour un nouvel inscrit, dès l’inscription, un mail sera envoyé.
Interagir avec le client en temps réel est le plus approprié. Espacez l’envoi de mails pour éviter que les clients se désinscrivent.

6. Et après?

Avec des logiciels de campagne e-mailing, mesurez l’impact de votre campagne et/ou améliorez vos futures campagnes.

Combien de personnes ont reçu le mail?
Combien l’ont ouvert?
Combien ont passé commande ou ont réservé?
Combien se sont désinscrits?

Les réponses à ces questions seront bénéfiques pour les prochaines campagnes.
Créer un compte poubelle et s’inscrire auprès de vos concurrents pour comparer est conseillé.

Pour aller plus loin…

Comment BOOSTER
Mon Restaurant

Cette année est particulièrement difficile pour le secteur de la restauration, j’ai donc décidé de vous offrir tous mes conseils de restaurateur pour booster votre restaurant dans tous les domaines : la création d’un restaurant, le chiffre d’affaire, la clientèle, les fournisseurs, les salariés, l’image, la communication…

1. J’augmente mes revenus

Comment augmenter ses revenus sans baisser la qualité ? C’est ce que nous verrons avec les méthodes de détermination et de stratégie de prix. Le prix est-il adapté pour votre clientèle ? Comment vos offres midi/soir peuvent booster votre chiffre d’affaires ?

2. Je baisse mes dépenses

Les coûts fixes d’un restaurant deviennent vite élevés, comment alors bien sélectionner ses fournisseurs ? Gérez-vous correctement votre personnel ?

3. Je fais venir plus de clients

C’est le nerf de la guerre, nous verrons comment fabriquer une image de marque, les techniques d’optimisation de sa carte, de l’ambiance, de la salle. Mais plus important encore, comment faire venir des clients avec les outils de communication traditionnels et l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.