Les restaurateurs broient du noir

Le Syndicat national de la restauration thématique et commerciale tire la sonnette d’alarme.

En effet, après un premier semestre morose (-5%), le mois de juillet a été marqué par « une chute historique » de la fréquentation, selon les termes du syndicat, de l’ordre de 13,2% en moyenne d’une année sur l’autre. De mauvais augure pour les professionnels du secteur qui broient du noir.

D’autant plus que ceux-ci s’attendent à vivre une seconde partie d’année 2013 particulièrement difficile. Et 2014 pourrait l’être plus encore.

Tout simplement dur à avaler!

L’addition présentée pour ce mois de juillet apparaît en effet particulièrement salée. Plus encore après un début d’année pour le moins indigeste. Si le monde de la restauration comptait se refaire avec les beaux jours, c’est raté.

Sur le banc des accusés, la météo capricieuse de la première quinzaine de juillet.

Mais si le soleil a tardé à montrer le bout de son nez, la reprise économique -pour sa part- ne pointe même pas à l’horizon.

Il ne faut pas chercher beaucoup plus loin.

Pour les experts, le constat est clair : face à la détérioration de leur pouvoir d’achat, les Français ont été contraints de réaliser quelques arbitrages dans leurs dépenses.

 Résultat, des coupes sèches dans le budget « restauration » qui plongent tout un secteur dans la crise.

Les espoirs entrevus lors du passage de la TVA de 19,6% à 5,5% en 2009 semblent bien loin désormais.

En l’espace de deux ans, le monde de la restauration aurait effectivement vu ses effectifs fondre de près de 10% avec la crise. Au regard des résultats du mois de juillet, il n’y a évidemment donc pas lieu d’être optimiste.

Mais les restaurateurs et leurs représentants ont une autre raison d’être inquiets. Si la conjoncture actuelle s’avère particulièrement morose, tous redoutent le relèvement de la TVA à 10% à l’horizon 2014.

Un coup dur pour le secteur qui ne pourra se permettre de jouer sur le levier tarifaire.

Une crainte ? Le social pourrait en pâtir…

Pour aller plus loin…

Comment BOOSTER
Mon Restaurant

Cette année est particulièrement difficile pour le secteur de la restauration, j’ai donc décidé de vous offrir tous mes conseils de restaurateur pour booster votre restaurant dans tous les domaines : la création d’un restaurant, le chiffre d’affaire, la clientèle, les fournisseurs, les salariés, l’image, la communication…

1. J’augmente mes revenus

Comment augmenter ses revenus sans baisser la qualité ? C’est ce que nous verrons avec les méthodes de détermination et de stratégie de prix. Le prix est-il adapté pour votre clientèle ? Comment vos offres midi/soir peuvent booster votre chiffre d’affaires ?

2. Je baisse mes dépenses

Les coûts fixes d’un restaurant deviennent vite élevés, comment alors bien sélectionner ses fournisseurs ? Gérez-vous correctement votre personnel ?

3. Je fais venir plus de clients

C’est le nerf de la guerre, nous verrons comment fabriquer une image de marque, les techniques d’optimisation de sa carte, de l’ambiance, de la salle. Mais plus important encore, comment faire venir des clients avec les outils de communication traditionnels et l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.