La restauration un marché en baisse en 2014

La restauration un marché en baisse en 2014

Tendances générales du marché en 2014

Le marché de la restauration hors domicile à enregistré depuis le début de l’année une baisse de chiffre d’affaires significative, que ce soit de la restauration sur place ou à emporter, et 2015 s’annonce difficile, surtout pour les types de restauration ne correspondant pas aux attentes du marché.

La vente au comptoir est également touchée avec pour certains une baisse pouvant aller jusqu’à 14 % de leur chiffre d’affaires.
En ce qui concerne la restauration à table, les meilleurs enregistre une hausse de 1% par rapport à 2013, alors que les restaurateurs les plus touchés ont vu leur chiffre d’affaires dégringolé de 40% par rapport à 2013.

Les changements de comportement des consommateurs

L’environnement économique difficile, la multitude des offres et différents types de restauration plus ou moins performants, la concurrence accrue et notamment des grandes surfaces ont considérablement modifié le comportement des consommateurs qui procèdent à une sélection drastique notamment en matière de restauration hors domicile.

Le consommateur a besoin de se sentir en confiance, d’être rassuré sur les produits qu’il consomme.

Les tendances les plus observées cette année:

Le consommateur n’est pas forcement attiré par les prix les plus bas, le restaurateur indépendant rassure, l’augmentation des prix n’a pas suffit à contrecarrer la baisse de fréquentation, bien au contraire, le besoin d’informations claires face à l’application du label “Fait Maison”.

L’année 2015 s’annonce difficile, d’autant plus pour ceux qui ne suivront pas les tendances du marché, et ne prendront pas en compte les attentes et motivation du consommateur.

Pour aller plus loin…

Comment BOOSTER
Mon Restaurant

Cette année est particulièrement difficile pour le secteur de la restauration, j’ai donc décidé de vous offrir tous mes conseils de restaurateur pour booster votre restaurant dans tous les domaines : la création d’un restaurant, le chiffre d’affaire, la clientèle, les fournisseurs, les salariés, l’image, la communication…

1. J’augmente mes revenus

Comment augmenter ses revenus sans baisser la qualité ? C’est ce que nous verrons avec les méthodes de détermination et de stratégie de prix. Le prix est-il adapté pour votre clientèle ? Comment vos offres midi/soir peuvent booster votre chiffre d’affaires ?

2. Je baisse mes dépenses

Les coûts fixes d’un restaurant deviennent vite élevés, comment alors bien sélectionner ses fournisseurs ? Gérez-vous correctement votre personnel ?

3. Je fais venir plus de clients

C’est le nerf de la guerre, nous verrons comment fabriquer une image de marque, les techniques d’optimisation de sa carte, de l’ambiance, de la salle. Mais plus important encore, comment faire venir des clients avec les outils de communication traditionnels et l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

3 commentaires

  1. reano
    6 novembre 2014

    Bonsoir, le titre était alléchant mais le contenu est creux et ne nous apporte pas grand chose si ce n’est un %. Je vous signale: « leur chiffre d’affaires dégringolER de 40% par rapport à 2013. » Peut mieux faire !

    Répondre
    • Virgine Sonnet
      7 novembre 2014

      Bonjour, Il s’agit d’une information générale sur le marché de la restauration depuis le début de l’année 2014, et des résultats d’une enquête. Si vous voulez des informations précises, sur un sujet que vous souhaiteriez voir aborder, n’hésitez pas à nous le faire savoir, Bien cordialement, l’Equipe Restaurateur à Restaurateur.

      Répondre
  2. Clara
    22 juin 2015

    Cette tendance montre la nécessité de s’adapter à un marché de la consommation hors foyer en constante évolution… Les contraintes se font de plus en plus présentes !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.