Pourquoi travailler les produits de saison dans son restaurant

Pourquoi travailler Les Produits de Saison dans son Rrestaurant2

Les avantages à travailler les produits de saison

Les avantages à mettre à la carte les produits de saison sont nombreux, ils sont différents selon que l’on soit utilisateur ou consommateur, mais au final, tout le monde y trouve son compte.
Ce n’est plus un secret, aujourd’hui les consommateurs prônent la consommation des produits de saison, principalement locaux soigneusement cultivés par les producteurs de nos régions.






 

Les avantages pour les utilisateurs:

  • Les produits de saison son cueillis à maturité, ce qui permet une meilleure conservation, et une qualité organoleptique optimale, une excellente qualité gustative.
  • Les produits de saison subissent moins de traitement que les produits hors saison, car ils ont souvent moins de transport, et subissent moins de manipulations.
  • Permet de mettre à la carte des fruits et légumes oubliés, jadis utilisés par nos grand mères, un rappel aux souvenirs
  • Permet une diversité des aliments mis à la carte
  • En utilisant à l’année les produits de saison, il est plus facile de renouveler sa carte, et ainsi surprendre le consommateur
  • Les coûts sont moins élevés que des produits hors saison
  • Il est alors plus simple de travailler avec des producteurs locaux, et ainsi dynamiser l’économie locale et créer un réseau, valoriser le travail des producteurs locaux par la même leur rémunération, réduire les coûts de transport. De plus avec les producteurs locaux, il peut être envisager des actions de communication, d’information au sein de l’établissement.
  • Protéger l’emploi dans nos régions, et donc des consommateurs éventuels
  • Promouvoir l’aménagement du territoire
  • Cultivés en plein champs à contrario des produits hors saison cultivés sous serre chauffée

Les produits hors saison viennent parfois du bout du monde, les produits ne sont pas cueillis au meilleur moment de leur développement.
Ils sont traités afin de pouvoir résister au transport et diverses manipulations des intermédiaires.

De plus la culture sous serre chauffée, ce sont des produits aux qualités gustatives amoindries et une dépense énèrgetique non négligeable.

Quels produits de saison travailler ?

Afin de ne pas être à court d’idées, quelques exemples de produits de saison:

  • En Janvier:
    Fruits:orange, clémentine, noix, poire, pomme
    Légumes:Topinambour, potiron, salsifis, choux (vert, Bruxelles, brocolis, frisé, rouge) , chou- fleur, endive, navet, carotte, céleri rave, céleri branche, pommes de terre, crosne, poireau
  • En Février:
    Fruits:Orange, kiwi, pomme, poire
    Légumes: les choux, endive, les épinards, le crosne, rutabaga, poireau, céleri-rave, carotte, pomme de terre, betterave, le fenouil, la mâche
  • Mars :
    Fruits: pomme
    Légumes: les choux, chou-fleur, carotte, betterave, endive, jeunes pousses d’épinard, oseille, fèves, poireau, salsifis, topinambour
  • Avril :
    Fruits : pomme
    Légumes : asperge,, artichaut , carotte , betterave, chou-fleur, cresson, endive, épinard,oseille, petit pois, petit poivrade, pomme de terre, radis, frisée
  • Mai:
    Fruits : fraise, framboise, rhubarbe
    Légumes : asperge, aubergine, betterave, carotte primeur, chou-fleur, cresson, épinard, fève, petits pois, poivrade, pomme de terre primeur, radis, salades, tomate, concombre, courgette, pourpier
  • Juin :
    Fruits : abricot, amande, figue,framboise, melon, pêche, fraise, cerise
    Légumes : asperge, aubergine, betterave, concombre, courgette , fenouil, haricot vert, petits pois, poivron, radis, salades diverses, tomate, persil, cerfeuil, estragon, ciboulette, coriandre
  • Juillet :
    Fruits : abricot, cassis, cerise, framboise, melon, mirabelle, pêche, prune, brugnon, fraise, groseille, mûre
    Légumes : betterave, brocolis, carotte (primeur), chou-fleur, concombre, courgette, haricot vert, petits pois, poivron, pomme de terre (primeur), radis, salades, tomate, aubergine, fenouil
  • Août :
    Fruits :cassis, cerise, figue, framboise, groseille, melon charentais, mirabelle, mûre, myrtille, abricot, pêche, poire, pomme, reine, mirabelle, raisin.
    Légumes : artichaut, aubergine, betterave, brocolis, concombre, courgette, fenouil, haricot vert, poivron, salades, tomate, ail, courgette
  • Septembre :
    Fruits : framboise, mûre, pêche, poire, pomme, figue, prune, raisin, mirabelle, melon
    Légumes : aubergine, betterave, brocolis, carotte, choux de Bruxelles, chou-fleur, concombre, fenouil, girolle, haricot vert, poireau, poivron, salades, tomate, haricot, courgette
  • Octobre :
    Fruits : châtaigne, figue, poire, raisin, pêche de vigne, noix, coing, pomme
    Légumes :betterave,carotte, champignons, chou, choux de Bruxelles, chou-fleur, potiron, potimarron, courge, épinard, fenouil, haricot vert, navet, poireau, pomme de terre, cèpes, bolets,artichaut, brocolis
  • Novembre:
    Fruits : coing, poire, pomme, raisin, chataîgne
    Légumes :brocolis, carotte, champignons, chou, choux de Bruxelles, chou rouge, chou-fleur, potimarron, potiron, panais, pomme de terre, céleri, céleri-rave, crosne, salsifis, betterave, navet, endive, poireau
  • Décembre:
    Fruits : orange, poire, pomme, kiwi, châtaigne, mandarine, clémentine
    Légumes : carotte, champignons, chou,chou rouge, choux de Bruxelles, chou-fleur, courge, citrouille, potiron, mâche, navet, panais, poireau, topinambour, cardon, salsifis, endive, pomme de terre, betterave

Pour aller plus loin…

Comment BOOSTER
Mon Restaurant

Cette année est particulièrement difficile pour le secteur de la restauration, j’ai donc décidé de vous offrir tous mes conseils de restaurateur pour booster votre restaurant dans tous les domaines : la création d’un restaurant, le chiffre d’affaire, la clientèle, les fournisseurs, les salariés, l’image, la communication…

1. J’augmente mes revenus

Comment augmenter ses revenus sans baisser la qualité ? C’est ce que nous verrons avec les méthodes de détermination et de stratégie de prix. Le prix est-il adapté pour votre clientèle ? Comment vos offres midi/soir peuvent booster votre chiffre d’affaires ?

2. Je baisse mes dépenses

Les coûts fixes d’un restaurant deviennent vite élevés, comment alors bien sélectionner ses fournisseurs ? Gérez-vous correctement votre personnel ?

3. Je fais venir plus de clients

C’est le nerf de la guerre, nous verrons comment fabriquer une image de marque, les techniques d’optimisation de sa carte, de l’ambiance, de la salle. Mais plus important encore, comment faire venir des clients avec les outils de communication traditionnels et l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

Un commentaire

  1. lapeniche
    9 septembre 2015

    Bonjour,

    Ca fait quelques semaines que je continue à suivre votre blog et je trouve tous vos conseils très utiles et instructifs. Merci de nous avoir écrit tous ces articles.

    En ce qui concerne ce billet, je n’ai pas beaucoup de commentaire à mettre. Tout est déjà très clair « noir sur blanc » comme on dit. Dans un marché très concurrentiel, chaque restaurateur a besoin de créer un nouveau concept, de nouveaux menus pour épater les clients. Mais pas seulement, le fait de varier ses recettes permet également de fidéliser les consommateurs, à condition bien sûr de proposer des produits qui leur conviennent.

    Dans la ville où j’habite, les restaurants qui utilisent des produits de saison cités ci-haut sont encore très rares. Etant néophyte dans la restauration, je compte bien appliquer vos conseils pour promouvoir mon petit restaurant, et j’espère que ça va marcher !

    A bientôt sur un autre billet.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.