Les Bactéries au Restaurant

Les Bactéries au Restaurant

En pagaille sur les chaises, et les menus!

Une journaliste américaine dépêchée par la chaîne ABC News a eu pour mission de se rendre dans plusieurs restaurants et prélever des échantillons de surfaces les plus en contact avec la clientèle, les résultats observés par le service microbiologique de l’université de New York sont sans appel.

Les chaises, ces éléments sur lesquels les clients sont confortablement installés et profitent d’un moment agréable.
Après analyse microbiologique des échantillons prélevés, il s’avère que 70 % des chaises présentaient des traces de la bactérie E colis, à l’origine de troubles intestinaux et infections urinaires.

Les menus, image de notre établissement, cet outil indispensable qui permet aux clients d’aiguiser ses papilles.
Passés de mains en mains, les analyses ont démontré que certains menus présentaient entre autre des traces de staphylocoques, bactéries de la flore cutanée dont certaines souches peuvent être responsables d’infections sérieuses.






 

Le bord des verres, là ou il serait réconfortant de croire qu’avec les nombreux passages au lave vaisselle, les verres devraient être exempts de toutes imperfections, il n’en n’est rien.
En observant les serveurs procéder au dressage et débarrassage des tables, la journaliste s’est aperçu que certains manipulaient les verres par les bords.
Elle a alors prélevé un échantillon de surface, le constat démontrait des traces de bactéries dont certaines en lien avec la tuberculose.

Les salières et poivrières: ces condiments laissés sur tables, à disposition et si pratique. Là encore, près de la moitié des échantillons de surface présentaient des traces de bactéries.

Les toilettes, cet endroit particulièrement délicat aux agents pathogènes, ne portait que peu de trace de bactéries.
Lieu de passage de nombreux clients, sensible aux germes, cet endroit fait l’objet de toutes les attentions, Les restaurateurs portent un soin particulier au nettoyage et à la désinfection. Certains clients ont un principe et passent aux toilettes avant de commencer leur repas “si les toilettes sont propres, l’établissement l’est”.

Enrailler la propagation des bactéries dans vos restaurants

Ces résultats rendus publics ne sont pas très vendeurs pour la profession. Il est recommandé d’établir un mode opératoire rapide, facilement réalisable avant, pendant et après le service.
Dans les exemples si dessus, les chaises ou sièges devraient être désinfectées, après chaque client (oui, certains vont dire “on a pas que ça a faire!….

je sais je l’ai déjà dit aussi, mais vu les résultats, ça donne à réfléchir), en fait ce n’est pas si contraignant, de plus il y a un avantage, c’est la vue du client, en effet en regardant les serveurs désinfecter les chaises à l’aide de lingettes désinfectantes ou lavettes imprégnées de désinfectant, les clients voisins sont plutôt rassurés et passent souvent le mot “tiens t’as vu les sièges sont désinfectés, c’est rassurant!”.

En ce qui concerne les menus, même procédé, les menus doivent être désinfectés à chaque début de service, si tous les serveurs s’y mettent ça reste une action rapide.

Concernant les verres, en effet au débarrassage il est possible de les prendre avec les mains sur les bords, si on se lave les mains (le client lui ne le sait pas) pour reprendre une série propre et procéder au dressage.

Mais les clients sont sensibles ce genre de méthode et les bruits malveillants vont vite…alors pourquoi ne pas prendre un plateau pour le débarrassage, oui il est possible de débarrasser par les pieds mais c’est moins pratique avec des verres non vidés…quant au dressage, il est sage de prendre les verres par les pieds pour les mettre sur table et d’autant plus pratique et rapide.

Les toilettes qui portent toute notre attention, devraient être désinfectés en cours de service, nous le savons l’état des toilettes n’est pas toujours acceptable en milieu de service, peut être est-il opportun de prévoir un nettoyage en cours de service.

Comme nous l’avons dit un peu plus haut beaucoup pense que si les toilettes sont propres, l’établissement l’est aussi, ce doit être vrai pour les clients de début de service comme les clients de fin de service.

En ce qui concerne les salières et les poivrières, certes elles doivent être remplies dès qu’elles sont vides, mais il est préférable de prévoir un passage au lave vaisselle de temps en temps.

Les salières avec les traces de doigts, l’humidité accumulée (et ces petits paquets formés par le sel à l’intérieur), la présence de sels aux orifices, ne véhiculent pas vraiment une belle image de l’établissement, sans compter la transmission des bactéries.

C’est vrai ce sont des contraintes, mais le client est de plus en plus sensible et éxigeant face à la propreté dans les restaurants.
L’image transmise du restaurant doit refléter sa valeur et son savoir faire, il est important de considérer la perception du client afin que ce dernier reste rassuré et fidèle.

Pour aller plus loin…

Comment BOOSTER
Mon Restaurant

Cette année est particulièrement difficile pour le secteur de la restauration, j’ai donc décidé de vous offrir tous mes conseils de restaurateur pour booster votre restaurant dans tous les domaines : la création d’un restaurant, le chiffre d’affaire, la clientèle, les fournisseurs, les salariés, l’image, la communication…

1. J’augmente mes revenus

Comment augmenter ses revenus sans baisser la qualité ? C’est ce que nous verrons avec les méthodes de détermination et de stratégie de prix. Le prix est-il adapté pour votre clientèle ? Comment vos offres midi/soir peuvent booster votre chiffre d’affaires ?

2. Je baisse mes dépenses

Les coûts fixes d’un restaurant deviennent vite élevés, comment alors bien sélectionner ses fournisseurs ? Gérez-vous correctement votre personnel ?

3. Je fais venir plus de clients

C’est le nerf de la guerre, nous verrons comment fabriquer une image de marque, les techniques d’optimisation de sa carte, de l’ambiance, de la salle. Mais plus important encore, comment faire venir des clients avec les outils de communication traditionnels et l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.

2 commentaires

  1. Michel Gagnon
    9 janvier 2015

    Petits details qui coincide avec l’ importance de bien entretenir ses conduits d’ aeration. Merci pour ce partage.

    Répondre
  2. juliette
    6 septembre 2015

    Les bactéries sont omniprésentes partout où on va et les restaurants n’y échappent pas. C’est original d’aborder un tel sujet qui mérite toutes les attentions des restaurateurs. Même si tous les restaurateurs ont suivi une formation d’hygiène et de sécurité, c’est presque impossible de trouver un restaurant qui soit totalement propre de « fond en combles ».
    L’article véhicule déjà une idée très claire et nette : la propreté. Mais pas seulement. Il faut procéder à des désinfections régulières, mais ce ne sont pas tous les resto qui font ça. Personnellement, je pense que des descentes régulières et inopinées des contrôleurs d’hygiène devront être réalisées pour assurer la santé des consommateurs.
    Bref, c’est une question de principe. On sait très bien que les clients ne vont plus venir dans notre resto s’ils s’aperçoivent que certains objets sont sales, au pire s’il s’agit des plats qu’on leur sert. C’est donc un devoir de chaque restaurateur de veiller à la propreté de son restaurant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.