Plan de financement pour ouvrir un restaurant

Votre projet aura beau être aussi innovant que imbattable sur le papier avec les offres qu’il propose, son emplacement ou son étude de marché, si vos prévisions financières ne sont pas faites ou le sont mais d’une façon trop bancal, votre banquier ne voudra jamais vous aider dans votre processus de financement. Vous ne pourrez donc jamais commencer votre activité.

Autre fait, chaque année, 17% des nouvelles entreprises disparaissent au cours de leur première année, la faute à des prévisions financières trop optimistes et qui n’ont pas servi à éviter la tempête pourtant visible de loin.

Ainsi pour protéger votre projet des apories financières et pour attirer l’attention et les capitaux de votre banque nécessaire à la création de votre restaurant, vous devrez réaliser un plan de financement initial, un compte de résultat, un plan de trésorerie, un plan de financement à 3 ans, un calcul du point mort et enfin du seuil de rentabilité.

PLAN DE FINANCEMENT INITIAL

Le plan de financement initial permettra de connaître les besoins en capitaux de votre restaurant au moment de sa création, frais d’établissement, équipement en mobiliers de cuisine, etc. mais aussi les ressources financières comme les prêts ou les apports personnels.

  • Figurez le plan comme un tableau comportant à gauche les besoins financiers durables : les équipements, les frais d’établissement et le besoin en fonds de roulement*. Petit rappel, n’oubliez pas d’inclure également le coût du prêt, c’est à dire, son intérêt.
  • Besoin en fonds de roulement : ou BFR, montant d’argent utilisé en permanence pour faire fonctionner correctement l’entreprise, acquérir un stock suffisant, rémunérer les salariés, etc.
  • Faites ensuite figurer à droite les ressources financières durables : le prêt de votre banque et les apports en capitaux personnels.

Bien entendu, une fois votre plan de financement initial fini, vos deux colonnes doivent être égales, si ce n’est pas le cas, veillez à équilibrer votre budget et peut-être trouver une autre source de financement.

COMPTE DE RÉSULTAT

Le compte de résultat permet d’estimer vos pertes et bénéfices pour les trois premières années de votre activité.
En deux colonnes, faites figurer à gauche l’ensemble des charges, achats, frais généraux, salaires, etc.
Et à droite le chiffre d’affaire de votre restaurant. Faites ceci pour chacune des trois années avec une estimation des prévisions basse et moyenne.
Effectuez une soustraction entre les deux colonnes pour avoir un aperçu de votre futur situation financière.

PLAN DE TRÉSORERIE

Le plan de trésorerie s’effectue sur les douze premiers mois, avec une colonne pour chaque mois, et comprends les encaissements et décaissements liés à votre activité.
Cela permettra de déterminer le solde de trésorerie du mois que vous réintégrerez sur le mois qui suivra, par exemple si vous terminez le mois de Mai avec -2 500 €, alors vous commencerez le mois de Juin avec -2 500€.
Grâce à cela vous serez en mesure d’anticiper les périodes d’excédent et de déficit de trésorerie.

PLAN DE FINANCEMENT À 3 ANS

Le plan de financement s’articule exactement comme le plan de financement initial sauf qu’il prend en compte les trois premières années.
Reprenez donc le plan de financement initial et incorporez y, pour la première année, les nouveaux évènements survenus au cours de l’exercice, c’est à dire, le capital créé.

POINT MORT ET SEUIL DE RENTABILITÉ

Le seuil de rentabilité représente le chiffre d’affaire minimum à faire par votre restaurant pour qu’il soit rentable, le point mort est lui le moment où l’on passe le seuil de rentabilité.
Déterminez votre chiffre d’affaire, le montant des charges variables (électricité, eau) et les charges fixes (assurance, salaire, loyer).

  1. Calculer votre Marge sur Coût Variable (MCV) en soustrayant le Chiffre d’Affaire (CA) aux Charges Variables (CV). Tel que MCV = CA – CV
  2. Calculer votre Taux de Marge sur Coût Variable (TMCV) en divisant votre Marge sur Coût Variable par votre Chiffre d’Affaire. Tel que TMCV = MCV / CA
  3. Calculer votre Seuil de Rentabilité (SR) en divisant les Charges Fixes (CF) par votre Taux de Marge sur Coût Variable. Tel que SR = CF / TMCV
  4. Calculer votre Point Mort (PM) en divisant votre Seuil de Rentabilité par votre Chiffre d’Affaire annuel sur 365 jours. Tel que PM = SR / (CA / 365)

Exemple :

  • CF : 20 000 €
  • CV : 35 €
  • CA : 220 000 €
  • Prix d’1 repas : 50 €
  • 500 repas par an

• Marge Coût Variable = 50 – 35 = 15 €
• Taux Marge Coût Variable = 15 / 50 = 30%
• Seuil Rentabilité =20 000 / 0.3 = 66 666 € (astuce : 66 666 / 50 = 1 333 il faut 1 333 repas pour atteindre le Seuil Rentabilité)
• Point Mort = 66 666 / (220 000/365) = 110 jours (il faut attendre 110 jours pour atteindre le point mort.)

Vous possédez maintenant tout un arsenal de prévisions financières, cela vous permet en grande partie d’être très crédible comme entrepreneur aux yeux de votre banquier lorsque vous lui proposerez votre projet.
Ces prévisions servent aussi à vous prémunir d’un éventuel déficit de trésorerie pour ne pas avoir à mettre la clef sous la porte.

Faites votre plan dès maintenant :

dunble5Le pack Ouvrir un Restaurant

Découvrez en exclusivité mon offre limitée destinée aux membres qui vous propose les méthodes les plus populaires de Restaurateur à Restaurateur pour vous accompagner dans l’ouverture de votre restaurant et la rédaction de votre business plan.

A prix doux pour les membres du site, je vous propose ma méthodologie pas à pas que vous pourrez mettre en pratique très simplement et des outils indispensables pour les futurs restaurateurs !

bouton-acces-immediat

 

 

 

Lire aussi :